Introduction : cath_drale

La cathédrale d’Amiens, l'une des plus vastes du monde, a une architecture gothique. Elle a été construite entre 1220 et 1228, à partir des plans de Robert de Luzarches. Très connue par sa légèreté architecturale, elle se dessine comme toutes les autres en forme de croix. De toute la ville, on peut apercevoir la haute et fine tour de la cathédrale qui reflète un élan vers Dieu. Ce dieu est un Dieu de lumière : de nombreuses fenêtres ainsi que beaucoup de vitraux laissent pénétrer une grande lumière. Elle est également inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

I. Histoire de la construction de la cathédrale d’Amiens

La cathédrale d’Amiens a été construite après l’incendie d’une église romane (qui datait de 1152). Elle devient donc gothique comme les nombreuses églises qui furent bâties à cette époque. Les premières pierres furent déposées en 1220. Les architectes, Robert de Luzarches, puis Thomas de Cormont et enfin son fils, commencent à construire la façade et la nef, contrairement aux traditions. Les plus grandes parties sont finies au XIIIe ce qui montre bien que la cathédrale a été très vite construite. La nef est achevée en 1236 et la façade et les tours en 1243. Viendra plus tard, en 1528, la haute flèche qui surmonte la cathédrale.

II. Dimensions

- longueur extérieure : 145 m
- longueur intérieure : 133.50 m
- largeur de la nef : 14,60 m
- longueur du transept : 70 m
- hauteur sous voûte : 42.30 m
- hauteur de la flèche : 112.70 m
- surface couverte : 7 700 m²
- volume intérieur : environ 200000 m³ (le double de la cathédrale de Paris)

III. Plan de la cathédrale d’Amiens

a) Généralités

La cathédrale est dessinée en forme de croix latine, avec une nef et un transept à bas-côtés et un chœur qui comprend cinq vaisseaux. Le déambulatoire mène à sept chapelles rayonnantes. La nef comporte de grandes arcades (les piliers qui les supportent sont ronds). Les voûtes sont à croisées d’ogives. Les proportions très harmonieuses donnent à la cathédrale cet aspect de légèreté architecturale. 

b) Façades et portails portails_de_la_cath_drale_d_Amiens

Les portails de la façade ouest sont, comme celui du transept sud, richement ornés de sculptures. Au centre du portail central se trouve une statue du Christ sauveur, le "Beau-Dieu d'Amiens". Le tympan au-dessus est décoré d'une représentation du Jugement Dernier. Les deux autres portails sont voués à Notre-Dame et à saint Firmin. Celui du transept est le portail de la "Vierge dorée". Au-dessus, la façade ouest est ornée d'une galerie de rois. (voir photo des trois portails)

rosace_cath_drale_d_Amiensc) Autres parties nef_de_la_cath_drale_d_Amiens

La nef donne une impression de hauteur et de lumière (voir photo). Les vitraux projettent une lumière dans la cathédrale, tout en les décorant.  A Amiens, ils sont très nombreux : la rosace (voir photo), le vitrail des tisserands et d’autres… Le labyrinthe de la cathédrale d’Amiens symbolise le chemin de la terre vers Dieu. Il n’est pas fait pour se perdre mais pour se guider (voir photo).

labyrinte_cath_drale

IV. Reliques à la cathédrale d’Amiens

On aurait retrouvé le crâne et un éclat appartenant à Saint Jean-Baptiste. Ils sont visibles à la cathédrale d’Amiens dans une petite vitrine, dans le transept nord.