- Histoire

L’Afrique a été habitée depuis 4 millions d’années. On retrouve des peintures pariétales, et pendant l’âge de fer, la culture nok se développe au centre du Nigeria (culture nok : fabrication d’outils agricoles en fer et de sculptures en terre cuite). Arrivent ensuite des grands empires comme celui d’Égypte (il y a 5000 ans).

Les religions sont principalement l’islam, apporté par les Arabes lors de la Traite Saharienne, puis le christianisme prend place avec le commerce, les conquêtes et surtout la colonisation.

En 1470, les Portugais et les colons européens s’emparent du Golfe de Guinée t emmènent alors des africains dans les cannes à sucre en Amérique. Ils deviennent esclaves : c’est la Traite des Noirs.

Puis au XIXe siècle, les puissances européennes colonisent pratiquement toute l’Afrique, imposant leur religion et prenant le contrôle de l’économie. La Traite des Noirs est à son apogée. Lors de la conférence de Berlin, toute l’Afrique, devient en 1902, sous domination européenne sauf l’Éthiopie et le Libéria.

Pendant les deux guerres mondiales, des milliers d’Africains meurent, enrôlés dans les armées des puissances coloniales. Demandant alors leur indépendance, certains pays ont alors recours à la guerre car les Européens s’opposent à l’Afrique. Mais en 1960, la plupart des pays sont indépendants.

Aujourd’hui, l’Afrique possède un riche sous-sol. Elle attire aussi les touristes avec ses parcs naturels aménagés et la biodiversité des espèces.

- Géographie physique

Deuxième continent après l’Asie, l’ensemble du continent africain est un haut plateau, couvert de déserts, de luxuriantes forêts tropicales et de brousses épineuses. Irriguée par de nombreux fleuves, comme le Nil, le Congo (Zaïre) et le Niger, l’Afrique possède aussi des hautes montagnes en Éthiopie, coupées en deux par le fossé d’effondrement de la Rift Valley (la Grande Faille), ou au Maghreb, l’Atlas.

Les plus grands déserts sont bien sûr le Sahara, le plus grand désert du monde (8000000 km²), le désert du Kalahari, du Namib (dans le sud), d’Égypte, de Libye, de Nubie (dans le nord-est), qui couvrent 40 % de l’Afrique, où le climat est aride, avec très peu de précipitations.

La savane, au climat tropical (avec une saison sèche) couvre également 40 % du territoire africain. C’est un paysage de hautes herbes, parsemé de quelques arbres rares. Elle occupe le bassin du Zaïre mais est aussi représenté entres forêts et déserts.

La forêt tropicale, près du Gabon, dans le bassin du Zaïre, sur la ligne de l’Equateur occupe moins de 20% du territoire africain. Sous un climat chaud et humide, avec des pluies fréquentes, poussent des milliers d’essences.

Les régions montagneuses, soumises à des étés chauds et des hivers froids, se situent au sud, près de Lesotho et de l’Afrique du Sud, sur la côte nord.

La plus grande partie de la côté septentrionale est soumise au climat méditerranéen. Le relief rocheux est couvert d’une végétation de buissons, de plantes odorantes et à des végétaux épineux.

- Population

Le continent africain compte 861 millions d’africains (1/8 de la population mondiale). La population se regroupe principalement le long des côtes septentrionale et occidentale, à proximité des vallées des fleuves ou encore dans les Hautes Terres d’Ethiopie. Il existe évidemment des zones vides : les déserts, la forêt dense. De plus en plus d’africains quittent les villages pour s’installer en ville : c’est l’exode rural. Le taux de natalité reste très élevé, tandis que le taux de mortalité baisse. Toutefois, le taux de fécondité (nombre moyen d’enfants par femme en âge de procréer) diminue également. Ce qui fait de l’Afrique le continent le plus jeune au monde.

- Ressources

Les ressources de l’Afrique sont nombreuses mais inégalement réparties : la Libye, le Nigéria, le Gabon sont des producteurs de pétroles, l’Afrique du Sud produit de l’or et des diamants tandis que la Zambie exploite du cuivre. L’Afrique est aussi un des premiers producteur de cacao, de manioc, de bananes, de café et de thé.