- Histoire

L’Asie, le berceau de civilisations très anciennes : la Chine, l’Inde, Sumer et le Moyen-Orient sont les premières à se développer en Asie. Elles restent indépendantes et n’entretiennent pas beaucoup de contacts avec l’Europe. Sumer, aujourd’hui en Inde, invente l’écriture cunéiforme. Ces puissances diffuseront leur religion : l’hindouisme, le bouddhisme mais aussi l’islam. En Asie centrale, pendant des siècles, les commerçants suivent la route de la Soie. Des empires, comme celui de Samarkand et kushan s’y installent. En Asie du Sud-est, l’Inde est la plus grande puissance de cette région : la culture, l’art, la religion de ce pays s’y développent ; mais à partir du XIVe siècle, son influence décroît.

Du XVIIe au XVIIIe siècle, le commerce ne cesse de se développer, submergeant de nombreux pays d’Asie : le thé, la soie et la porcelaine sont exportés vers la Russie et l’Europe ; l’Inde exporte aussi des tissus. Les grandes puissances coloniales s’intéressent alors à l’Asie pour des motifs commerciaux et industriels. Au XIXe siècle, l’Europe colonise une partie de l’Asie : la Grande-Bretagne s’empare de la Birmanie, la Malaisie et le nord de Bornéo et Hong-Kong ; la France colonise l’Indochine (le Laos, le Cambodge et le Viêtnam) ; les Pays-Bas contrôlent l’Indonésie et la Russie annexe les pays d’Asie centrale. Mais en 1850, des révoltes s’élèvent contre l’influence européenne, comme en Inde ou en Chine. L’État d’Israël est alors créé ; en 1947, l’Inde et le Pakistan sont indépendants ; en 1950, c’est au tour de l’Indonésie et en 1954, la France ne peut empêcher l’indépendance de l’Indochine.

Après la Seconde Guerre Mondiale, les menaces des gouvernements communistes s’accentuent ; en 1949, la République de Chine est créée, en 1954, le Viêtnam est coupé en deux et le Moyen-Orient est en crise. Mais dans les années 1980, les pays comme Singapour, Taiwan, Hong-Kong, la Corée du Sud connaissent un essor économique et financier. Puis en 1990, la Malaisie, l’Indonésie et la Thaïlande se développent. Ce sont les Dragons de l’Asie du Sud-Est. Aujourd’hui, la Chine et l’Inde sont les plus grands poids économiques d’Asie.

- Géographie physique

1er continent en superficie (44000000 km²), l’Asie s’étend des glaces de l’Arctique jusqu’à l’Équateur. Riche en contrastes, l’Asie possède le point culminant du monde : l’Everest mais aussi le plus bas : la Mer Morte. Le pays le plus vaste du monde, la Fédération de Russie et le pays le plus peuplé, la Chine, se trouvent aussi en Asie. Pénétrant dans l’Europe, séparée de l’Amérique par une petite mer et de l’Océanie, pourtant très proche avec l’Indonésie, l’Asie domine le monde.

Une grande partie du sud-ouest et du centre de l’Ase est constituée de déserts, tel le Désert de Gobi en Chine et en Mongolie avec des étés torrides et des hivers très froids comme le Taklamakan. Les déserts du Moyen-Orient sont chauds et secs toute l’année avec des nuits froides.

Mais il y a aussi des déserts froids au nord. En Sibérie, région extrêmement froide et dépourvue d’arbres, le sous-sol est gelé en permanence. Avec des températures inférieures à -10°C et la neige persiste de six à dix mois par an. La toundra possède d’abondantes ressources minérales. La taïga sibérienne au sud de la toundra est la plus grande forêt de conifères du monde. Elle est composée de sapins, de mélèzes et de pins. Les steppes, plus au sud de la Sibérie et en Mongolie, sont des plaines sans arbre parfois semi désertiques où le sol est fertile.

Mais c’est aussi le continent le plus montagneux avec la grande chaîne de l’Himalaya, s’imposant entre le sous-continent indien et l’Asie du Nord. Le mont Everest est le point culminant du monde avec 8846 m de hauteur.

L’est de l’Asie est constitué de forêts de feuillus : les arbres perdent leurs feuilles en hiver et on trouve aussi dans le sud et le sud-est des forêts tropicales, pourtant menacées par la déforestation, qui abritent 40% des espèces animales et végétales du monde. La température moyenne est de 21°C et les précipitations sont abondantes. De nombreux fleuves arrosent l’Asie : le Huang He (Chine), le Mékong, le Gange et l’Indus (Inde).

- Population

Les deux tiers de la population mondiale vivent en Asie où le taux de natalité augmente sans cesse malgré des campagnes politiques pour instaurer un planning familial. Les foyers de peuplement se situent principalement dans le sud et l’est ainsi que dans les vallées fluviales. En majorité rurale, la population a pourtant tendance à gagner les grandes villes à la recherche de travail.

- Ressources

Les principales ressources de l’Asie sont l’agriculture (60% de la population sont agriculteurs) et la pêche, dans l’Océan Pacifique. Les États du Golfe possèdent de grandes réserves de pétrole et de gaz naturel. Il y a beaucoup de métaux et de ressources minières en Asie.